beauté au naturel
Beauté

Beauté au naturel : mon nouveau rituel

Aujourd’hui, je viens vous parler de mon nouveau rituel beauté : l’huile de coco. Je l’ai adopté il y a quelques semaines et regrette presque de ne pas l’avoir découverte plus tôt. L’odeur est des plus envoûtante et la texture me convient parfaitement. Se solidifiant en dessous de 25°, elle reprendra un aspect liquide en chauffant une noisette entre les mains. Je la mélange également avec quelques gouttes d’huiles essentielles pour certaines parties du corps (raffermissant, anti-cellulite, apaisant).

En faisant quelques recherches, je suis tombée sur un article parfait, bienveillant et complet du blog de Victoria (que j’aime beaucoup) de Mango & Salt.

Je n’aurai su faire mieux donc je vous le relaie tout simplement.

L’huile de coco vierge est une huile végétale extraite mécaniquement de la chair de noix-de-coco fraîche, à basse température. Elle possède donc une texture un peu trouble et offre un parfum délicieux de noix-de-coco ainsi qu’un petit goût sucré. Elle se solidifie en dessous de 25°C mais fond très facilement à la chaleur.

 Ses propriétés

 Santé

L’huile de coco est l’huile la plus riche (50% environ) en acide laurique, un acide gras présent en grande quantité dans le lait maternel humain, ce qui lui apporte les mêmes propriétés que celui-ci: puissant antifongique, antibactérien, et antilevure naturel. Elle est donc très efficace contre les infections, les mycoses (en particulier le candida) etc… et permet en plus de stimuler le système immunitaire dans la défense de celles-ci.

Sa grande richesse en minéraux (calcium, potassium, fer…) la rend intéressante pour les os, les dents et l’équilibre sanguin en général.

Alors que l’huile de coco a longtemps été stigmatisée en raison de sa composition riche en acides gras saturés, réputés très mauvais pour la santé cardiovasculaire, une étude récente a récemment démontré que les acides saturés contenus dans cette huile en particulier sont d’une nature différente, incomparable aux mauvais acides gras, et sont sans danger pour le cœur ni pour le poids. Au contraire, selon certains médecins, une consommation régulière d’huile de coco réduirait le taux de mauvais cholestérol en augmentant le taux de bon cholestérol HDL, et réduirait donc les risques de maladie cardio-vasculaire.

 Diététique

Les acides gras contenus dans l’huile de coco sont composés de courtes et moyennes chaines de carbone: elle est donc facilement et rapidement digérée par l’organisme.

Du fait de cette digestion simplifiée, elle constitue une énergie rapidement disponible qui est mise à profit immédiatement et n’est donc pas stockée sous forme de graisse dans le corps.

♥Beauté

L’huile de coco est très douce et nourrissante pour la peau, les cheveux, les lèvres, les ongles, etc… Elle fait des merveilles sur les pointes rêches et les peaux desséchées ou irritées. Elle est également riche en antioxydants.

Lorsqu’elle est pure et vierge, l’huile de coco n’est a priori pas comédogène; elle est au contraire antibactérienne et peut être bénéfique en cas d’imperfections. À vous d’essayer de manière mesurée pour tester la réaction de votre peau et surtout le résultat de la synergie entre l’huile de coco et vos autres traitements.

Comme toutes les huiles, l’huile de coco démaquille parfaitement, puisque ses acides gras dissolvent tout type de maquillage, même les plus tenaces. Son grand avantage vis-à-vis des huiles démaquillantes du commerce est qu’elle ne pique pas du tout les yeux.

Sa grande capacité de nutrition et ses différentes propriétés évoquées plus haut la rendent parfaite pour calmer le psoriasis, l’eczéma, etc..

huile-coco

Comment l’utiliser?

 Par voie externe
– En application sur la peau directement, avec les mains bien propres, pour nourrir
– En application sur la peau fraîchement épilée pour l’apaiser
– En application sur les cheveux comme toute autre huile
– Imbibée sur un coton-tige, à appliquer très délicatement dans l’oreille en cas de gratouilles
– Pour se démaquiller, comme avec une huile démaquillante: appliquer par massages jusqu’à ce que tout le maquillage soit dissout puis rincer avec un gant de toilette ou une éponge
– Mélangée à d’autres ingrédients pour faire un déodorant naturel (voir exemple de recette ici)
etc…

 Par voie interne
– À la place d’une autre huile comme assaisonnement (exemple: dans le riz ou pour une salade originale)
– Pour cuisiner à chaud (l’huile de coco se dénature beaucoup moins à la chaleur que d’autres huiles ou que le beurre)
– Pour remplacer le beurre dans des gâteaux et autres préparations sucrées
– Mélangée dans un smoothie
– Étalée sur du pain
– Bue directement à la cuillère (1 à 2 cuillères à soupe par jour environ)
etc…

huile-de-coco

 Précautions

Il est indispensable, si vous souhaitez consommer l’huile de coco ou l’appliquer sur votre peau, d’acheter une huile 100% pure, vierge et pression à froid, voire bio si possible. Beaucoup d’huiles de coco de mauvaise qualité, vendues à petit prix, sont transformées ou extraites à l’aide de solvents chimiques qui la dénaturent complètement et transforment ses acides gras en graisse hydrogénée, qui est mauvaise pour la santé. Je vous recommande en particulier les huiles vendues en magasin bio (marques Bioplanète, Émile Noël) ou celle d’AromaZone.

Veillez à ce que votre huile soit stockée dans un contenant en verre. Les huiles en général sont très poreuses et « boivent » les composants chimiques du plastique; or personne n’a envie de s’appliquer une huile pleine de produits cancérigènes ni encore moins de la manger! Le verre est au contraire une matière « neutre » qui n’infuse pas dans les liquides qu’il contient.

Il est primordial de garder à l’esprit que l’huile de coco n’est pas un ingrédient miracle et ne doit pas être l’objet d’une monomanie. C’est un aliment plein de bons bénéfices, hyper intéressant à ajouter dans notre placard pour un usage de tous les jours, et c’est pour cela que je vous en parle, mais il ne s’agit pas de ne se nourrir que de ça puisqu’il y a aussi plein d’autres bonnes huiles végétales qu’il est bon de consommer. Je dirais même qu’il est indispensable d’utiliser d’autres huiles, notamment des acides gras insaturés, qui restent les plus sûrs pour la santé de nos artères. En revanche le remplacement, ne serait-ce que partiel, des acides gras saturés habituels (le beurre par exemple, qui pose les mêmes problèmes que les produits laitiers en général) par l’huile de coco est une bonne idée. Même avec des ingrédients a priori sains, les excès ne sont jamais bons, et les lipides restent une catégorie à limiter. La clé, comme toujours, est une alimentation variée et justement dosée.
Il en est de même pour les applications cutanées: chaque peau est différente, il s’agira de tester ses effets sur vous, mais personne ne peut garantir un résultat incroyable. Elle marche très bien sur moi, et j’espère qu’il en sera de même pour vous, mais agissez toujours avec mesure! C’est utilisée correctement que l’huile de coco sera votre meilleure alliée santé et beauté.

J’espère que cet article vous aura plu!

Belle journée à vous.

Vous pouvez retrouver cette huile chez Greenweez ou bio & co.

You Might Also Like...

No Comments

Leave a Reply