vivre à Barcelone
Lifestyle

Vivre à Barcelone : c’est comment ?

Voici ce à quoi nous réfléchissons depuis quelques temps : partir vivre à Barcelone!

Cela fait quelques années que nous méditons à l’idée de partir vivre à l’étranger. Nous nous sommes renseigné sur tellement d’endroits plus ou moins lointains : Hawaï, l’Australie ou la Nouvelle Zélande pour la partie à l’autre bout du monde. Cela a été vite rédhibitoire pour cette raison : trop loin. Loin de nos familles, loin de nos repères et bien trop cher pour nos retours en France.

Notre coup de coeur a été et est toujours la Scandinavie de part leur style de vie, leur mentalité, ils savent cultiver le bien-être et l’art de vivre.

Souhaitant le meilleur pour Nina, c’était une très belle façon de la faire évoluer, le seul bémol en plus du froid : la nuit qui tombe très tôt! Ayant l’habitude du soleil et étant très très très frileuse, genre catastrophiquement frileuse, nous avons dû changer notre fusil d’épaule.

Un pays en Europe, pas loin de la France, où il y aurait autant voire plus de soleil que chez nous, une destination facile et pratique aussi bien pour nos familles que pour nous, la mer, la montagne pas loin et le surf (pour l’Amoureux) : Barcelone, c’était comme une évidence. Ce qui n’est pas sans déplaire à Nina puisqu’elle a sauté de joie quand nous lui en avons touché deux mots. Elle comptait même annoncer tout de suite à tout le monde qu’elle quittait la France!

De mon côté, je n’y suis allée qu’une fois contre 2-3 fois pour l’Amoureux. J’avais beaucoup aimé ce qu’il s’y dégageait malgré cette lourde chaleur du mois d’août. Nous allons d’ailleurs peut-être y faire un repérage cet été ou à la rentrée après un détour par le désert de Bardenas Reales.

L’idée ayant un peu mûrit, j’ai décidé de me pencher sur la partie formalités, installation et style de vie de cette ville.

Ce n’est évidemment pas pour cette raison, j’ai une personnalité tout de même, mais de nombreuses blogueuses se sont installées là-bas ou souhaiterai le faire. La plupart sont parisiennes donc je comprends tout à fait (je suis parisienne) cette envie de fuir le temps maussade et le stress de cette ville magnifique mais infernale. Je les ai suivis de près pour avoir leur avis, leurs bons plans, leurs bonnes adresses et surtout afin de savoir s’il fait vraiment bon vivre à Barcelone. J’ai tendance à idéaliser mes idées ! Pour avoir suivi des familles d’expatriés avec leurs bons conseils, j’ai pioché ses informations pour faire mûrir davantage cette envie grandissante.

Alors pour ou contre?

Les avantages 

  • Le climat méditerranéen dont je ne saurais m’en passer. N’étant pas casaniers, nous sommes plus souvent dehors que dedans.
  • Les parcs par dizaines. Ce qui me manque le plus à Aix, ce sont les squares pour enfants comme on les trouve dans chaque quartier parisien.
  • La ville est faite pour tous les amateurs de skate, de rollers, de vélos et de tous autres véhicules à roulettes ! Pouvoir se déplacer à vélo me fait presque rêver. Nous prenons de moins en moins la voiture, surtout pour des petits trajets et faisons quasiment tout à pied ou en transports en commun. J’ai songé à un vélo sur Aix, mais ce n’est pas adapté donc dangereux (surtout avec Nina) et bien trop petit.
  • La mer. Même si je ne suis pas une férue de la nage, j’ai d’ailleurs peur de la profondeur mais j’aime sentir l’odeur de la houle et entendre le bruit des vagues. Bon ok, ce n’est pas aussi réputé que les côtes portugaises ou basques mais l’Amoureux qui lui rêve de surfer aurait un spot  sur la plage de la Barceloneta.
  • La montagne pour skier ou tout simplement se ressourcer n’est pas loin.
  • Des billets d’avion pas cher pour Paris ou Nice ou Marseille (super pour rendre visite à nos familles).
  • La photographie me passionne et cette ville est photographiquement très intéressante. L’Amoureux quant à lui est un photographe de rue/reporter averti. Avec les nombreuses fêtes et traditions espagnoles, il serait gâté.
  • La propreté de la ville, c’est ce qui m’a le plus marqué lors de notre court passage.
  • Le coût de la vie serait moins chère (pas pour tout). Je ne peux vous certifier ces dires et préfère vous le confirmer quand je serais sur place.
  • Le métro propre et climatisé.
  • L’architecture et l’art.
  • Ce côté cosmopolite.

Les inconvénients

  • Loin de nos familles est sans doute la condition qui serait la plus difficile à vivre pour moi.
  • Le chômage. Travailler en Espagne serait très compliqué, d’autant plus que je parle peu espagnole. Il est évident pour moi que si nous devions partir, il faudrait que je puisse travailler à domicile. Me mettre à mon compte serait prendre un gros risque dans l’immédiat. Par la suite, il me faudrait prendre une dispo afin de tester ma création. Pour l’Amoureux, ça ne changerait pas beaucoup pour lui puisqu’il travaille déjà partout en Europe.
  • Le coût des écoles françaises. Je ne voudrais pas imposer à Nina un tel changement – intégrer une école catalane. On le sait les enfants ont une faculté d’adaptation énorme, mais découdre ce que nous avons bâti concernant son éducation me poserai sans doute problème sans parler de la barrière de la langue (même si elle est très réceptive à l’Espagnol). Il faudrait donc l’inscrire dans une école française. Oui mais…les prix sont démentiels! Il faut compter près de 6000€ / an la première année pour le Lycée Français et bien sûr, sans la cantine. Sachant qu’une liste d’attente est à prévoir donc le risque de la mettre en école publique est grand, d’autant plus que les frais s’élèvent tout de même à près de 2000€ / an sans la cantine!
  • Les loyers ne seraient pas si bas que ça! Barcelone est l’une des villes les plus chères d’Espagne. Environ 800€ pour un douillet 50m2! A vérifier!
  • La gastronomie! Je suis une épicurienne née. J’adore manger et boire du bon vin rouge, mais je doute de trouver mon bonheur de ce côté là en Espagne. Ceci dit, ce n’est aucunement pour cette raison que je ne voudrais pas y vivre! Et puis, il y a les tapas!!!!
  • L’adaptation de ce changement de vie, de ce pays et de cette langue. J’avoue que ça me fait un peu peur. Je parle un peu espagnol et ai déjà passé des vacances là-bas, mais y vivre est une autre histoire. Cette peur est indéniable, il fallait que je l’écrive pour me soulager un peu!

 

 

Les formalités

 

Bilan

Je me verrais tout à fait vivre à Barcelone. Ce climat et cet état d’esprit me laisse vraiment rêveuse serait-ce un leurre? J’ai beaucoup de chance de vivre sur Aix-en-Provence, je le reconnais. Nous avons la mer et la montagne pas loin ainsi que nos petites habitudes mais l’avenir en en France me laisse perplexe au vu des actualités.

Il y aurait tout de même quelques détails à régler avant de partir comme vendre l’appartement pour en retrouver un. Me mettre à mon compte. Trouver une solution pour l’école de Nina. Pour le reste, on sait faire…totale impro.

L’idée est là, attendons de la faire murir davantage.

 

Et vous, ça vous dirait de vivre à Barcelone ou ailleurs? Partagez-moi vos ressentis!

Je remercie Natacha pour son avis constructif et objectif. Elisa et Lou Séni pour leurs magnifiques photos. Mais aussi Famille Barcelone, une vraie mine d’or et Bons plans de Barcelone pour ses bons conseils.

You Might Also Like...

4 Comments

  • Reply
    Ben
    20 mai 2017 at 18 h 48 min

    Au vu de la qualité de ce blog nous pensons, l’amoureuse et moi, que ton avenir dans la com et la mise à jour de certaines newsletters pour des grands noms te correspondraient bien.
    Parfois, il faut chercher très loin..
    Tous nos encouragements et vœux de bonheur..

    Tes voisins de palier..

    • Reply
      Ninabynani
      20 mai 2017 at 19 h 56 min

      Vous êtes adorables! J’ai encore un long chemin vers ce que je souhaite mais celui-ci prend petit à petit une forme qui me correspond! Ça me touche vos encouragements, vraiment! Merci.

  • Reply
    Aurélie
    24 mai 2017 at 9 h 05 min

    Comme je vous comprends … Barcelone serait pour moi l’endroit rêvé pour vivre … Mais nous n’avons pas encore trouvé le courage de « tout quitter ». Un jour peut-être. Je vous souhaite que ce beau projet ce concrétise et que cette nouvelle vie vous épanouisse !

    • Reply
      Ninabynani
      24 mai 2017 at 9 h 34 min

      Difficile de tout plaquer, surtout quand on est retenu par le boulot! Je te souhaite d’y arriver également, et qui sait, on se retrouvera peut-être là-bas!
      J’aime beaucoup ton approche photographique, je me suis d’ailleurs abonnée à ton Instagram! Je te souhaite une bien jolie journée de maman et peut-être à bientôt!

    Leave a Reply